Entente secrète

by Vanessa Marier

/
  • Streaming + Download

    Includes unlimited streaming via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.

      $7 CAD  or more

     

1.
2.
3.
4.
04:56
5.
02:28
6.
7.
03:37

credits

released May 11, 2016

tags

license

all rights reserved

about

Vanessa Marier Montreal, Québec

contact / help

Contact Vanessa Marier

Streaming and
Download help

Redeem code

Track Name: Le monde est loin
Le soleil s’étire comme un chat aisé
Étale nonchalance sur les pavés
Le vent fouette de ses griffes
De ses caresses comme des gifles

Oh non même si le temps file en roi
D’une marche désinvolte mais droite
Trace ses pas fiers
Mais rien ne fait plus l’affaire

Aujourd’hui dans un grand vaisseau

Ascension à l’opposé du temps
Survie en projectile

Aujourd’hui le monde est si loin derrière
Qu’il ne brise ce silence
Consentir…
À la solitude amère

Et l’on croyait avoir posé pied nu
Sur de possibles, sur de nouvelles avenues
Faut-il en perdre autant la vue
Et griffer un autre ciel loin de se ternir

Aujourd’hui le monde est si loin
Aujourd’hui le monde est si loin
Track Name: Insoutenable Légèreté
De planantes voluptés naissent au passage
De nos rencontres volatiles
Volants volages baisers, plein de sens
Pour moi, qui s’envolera
Comme un corbeau aux plumes de bois

Dans l’air
Insoutenable légèreté
Légèreté sous le poids
Celui, quand tu tombes en moi
Tu tombes en moi…

On se cloue les ailes de duvet, de beaux plumages
Réincarner les cadavres de nos caresses, sur nos visages
Et si demain, il est déjà trop tard
Et peut-être à jamais


Mais, dans l’air
Insoutenable légèreté
Légèreté sous le poids
Celui, quand tu tombes en moi
Tu tombes en moi…
Je tombe en moi…

Sous le poids de mes ailes brisées.
Track Name: Étoffe Illusoire
Est-ce que tu regardes bien
Même si tout se superpose, empêche et cloitre
De ton lit où les mots enfin pouvaient enfin
Détisser cette toile qui superpose, empêche et cloitre
Pour qu'elle ne s'empêche de toi, de moi, de nous mais dans une étoffe illusoire
Dans laquelle je m'endors, toujours, encore contre ton corps

Et dans l'amertume de ce brouillard
Immobile ou fuyant, une tombe sans son épitaphe
Et dans la prison de ce silence qui s'impose
Que je ne peux définir, je ne peux pas même te retenir

Est-ce que tu regardes bien
Même si tout se superpose, empêche et cloitre
De ce qu'on a touché, magré la cire qui a coulé
Qui se durcit superpose, empêche et cloitre
Et qu'elle m'empêche de toi, de moi, de nous mais dans une étoffe illusoire
Dans laquelle je m'endors, encore, mais il me faudra laisser choir

Et dans l'amertume de ce brouillard
Immobile ou fuyant, une tombe sans son épitaphe
Et dans l'amertume de ton silence
Que je ne peux définir, je ne peux pas même te retenir
Track Name: Les chaînes
Roulent roulent les roues de l’autocar, sur la chaussée
Vers ma ville bottine toute grise, faite d’acier
Comme l’on se perd dans les virages
Pourvus de pantins souvent usés et parfois sans visage

La pendule qui fait la folle me prend au vol
me jette au sol au cœur d’une course farandole

La vie stoned des nuages
Qui eux sont high sans fumée
Mes rivaux de première classe
Dont je jalouse la liberté
Je peux les voir du bas du ciel
Là-haut rebelles
Quelle embuscade
Perdre pied sous leurs visages

Et les marmots qui rient dehors
Horloge qui dort
Prennent le jour
Car il n’y aura plus de vrais retours

On recroise parfois
D’anciennes routes d’autrefois
Nos traces laissées à plus petites semelles
L’avenir impalpable
Du rêve même dans une balle
Qu’on envoyait au ciel

- ‘’Je serai astronaute pour visiter ce ciel’’
- ‘’Je serai Capitaine pour voguer sur la mer’’

Mais maintenant aidons-nous à recrinquer
La poignée qu’on a de plantée dans l’milieu du dos
Y mettre un peu d’huile de bonté
Avant que ne se ternissent nos petits os
Mon Capitaine commander
Te fait-il perdre de ta naïveté?
Mon Capitaine
Tu craignais les chaines
Pourquoi portes-tu un boulet à ton pied?
Track Name: Exil
Quand une brise froide s’affaire
Les nuages filent à une vitesse éclair
Et je pose les pas en croisé
Devant moi aucun chemin tracé

Dans le vacarme de la ville
Mes pensées voltigent en Exil
Y’a les feuilles noircies qui se froissent
Sous mes pieds qui craignent parfois l’impasse

Je détiens un petit bonheur
Mais parfois il me creuse le cœur
Dans le vent de la nuit vacante
Je crains qu’il ne soit qu’une étoile filante

Dans la brise froide de l’automne
Sous son visage coloré
Mais moi, je scrute les ruelles dévastées
Vides et noircies par le temps qui s’est écoulé

Le dôme de brouillard qui abrille la ville
Me fait penser que j’aimerais être en Exil
Dans un monde où l’on voit les étoiles
Dans un ciel limpide où il n’y a plus de voile

Je détiens un petit bonheur
Mais parfois il me creuse le cœur
Dans le vent de la nuit vacante
Je crains que tu ne sois qu’une étoile filante
Track Name: Entente secrète
L’envie de changer devient parfois forte
Quand nous ne vivons que pour la magie
Qui s’évanouit peu à peu au pied de la porte
Aux mêmes pentures, à la même vie

Et loin de cette porte
Je vagabonde sans encrage
Malgré la fuite mes yeux tu les importes
Malgré mon errance que toi tu semi-envisages

On veut tout et tout à la fois
Murmure d’entente secrète pour doser, mais tenter
Un pied sur terre, l’autre qui ne l’est pas
Dans un monde où le meilleur est ce qu’on ne pourrait plus toucher


Alors que j’m’arrête
Parfois sur un coup de tête
Au détour de tes ennuis, qui font luirent
Les étoiles qui sont presqu’éteintes
Dans ton manque, là où il ne peut plus suffire
Alors que pour moi, tout est disparate
Et que toi, tu te figes sur une certaine track
Je daigne nous revoir comme au théâtre
À reprendre comme s’il n’y avait eu entracte

On veut tout, tout à la fois
Murmure d’entente secrète pour doser mais tenter
Avoir un rêve que je ne nourris pas
Dans un monde où le meilleur est ce que je n’peux plus toucher

Je veux tout et toi à la fois
Murmure d’entente secrète pour doser mais tenter
Avoir un rêve que je ne nourris pas
Dans un monde où le meilleur est ce que je n’peux plus toucher
Track Name: Le Chemin
À course à pied à coup de dé
Nous avons foulé le chemin
Le chemin silencieux translucide
Aux sens et formes délicieuses et limpides
A pas de fée à dos ailé nous avons frôlé le chemin
Le chemin de la naissante braise qui ne s’enflamme ne connait jamais la fin
Mais je m’enflamme et je m’enflamme et je m’enflamme
Devant tes mots, devant tes mains qui deviennent le décor

Et je m’enflamme et je m’enflamme le feu c’est ma maison
Cela ne veut pas dire que je veux bâtir une maison

Au pied levé a coup de dé
Nous nous retrouverons
Partout et ailleurs ou le vent tourne autour ne manquera d’éternel
En espérant pas de maladresse qui pourrait te blesser

Et je m’enflamme et je m’enflamme et je m’enflamme
Devant tes yeux devant ton corps qui deviennent le décor

A pas de fée, à coup de dés j’emprunterai le chemin
Partout et ailleurs ou le vent fuit autour laissant un écho éternel
Je m’enflammerai Je m’enflammerai Je m’enflammerai
En espérant pas de maladresse qui pourrait me blesser